Le vin de sureau

 

Décliné en deux apéritifs à la ferme des Brûleries, parce que quand on aime on ne compte pas…

– le vin de sureau, très parfumé, issu des grappes de fleurs que je cueille en mai/juin ;

– la crème de sureau, provenant elle de la cueillette des « boules noires », donc du fruit, au mois de septembre…

2 apéritifs particulièrement originaux, qui affirment chacun fièrement leur personnalité.

 

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Et si vous veniez faire une petite dégustation à la ferme des Brûleries ?

Pour me contacter c’est ICI ( accueil uniquement sur rendez-vous  )


Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération